Quelles sont les solutions pour les autoentrepreneurs ?

Afin de lutter contre le chômage, de nombreuses possibilités s’offrent aux personnes désirant créer leur propre entreprise. En effet, les grandes écoles mettent à disposition du marché de l’emploi, des milliers de jeunes diplômés dont plus de la moitié ne trouvent pas d’emploi. Le problème réside en grande partie au niveau du financement, c’est la raison de la mise en place d’aide pour les autoentrepreneurs.

Les prêts

Une micro entreprise est généralement créée grâce à l’apport en numéraire du propriétaire, et de prêts. Les banques ou les établissements de crédits permettent d’obtenir le surplus d’argent nécessaire, pour démarrer une entreprise. Cependant, le choix se fait en considération du taux d’intérêt imposé par ces derniers. Cette stratégie de bénéficier pleinement des avantages du régime du microentrepreneur. Il est quand même important de noter que la banque instaure un plafond concernant les prêts, dans le but d’éviter le risque de surendettement. Pour ce faire, il se base sur différents critères concernant le client. La procédure peut être plus ou moins longue, en fonction de chaque établissement de crédit. Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale en tant qu’auto-entrepreneur ? Alors, découvrez dans cet article tout ce qu’il convient de savoir sur ce régime très en vogue.

Les actionnaires

Étant donné qu’une société est constituée d’actions, il est possible de créer sa propre entreprise en les mettant en vente, aux investisseurs intéressés. Cependant, le titulaire du projet ou le micro entrepreneur doit détenir plus de la moitié des actions total, pour avoir le maximum de pouvoir. L’apport de plusieurs actionnaires permettra alors de combler la somme nécessaire, avec les apports personnels. Ces actionnaires seront rémunérés chaque année par des dividendes, en fonction des bénéfices obtenus. Chacun y trouve son compte et dans les cas où il y a des pertes, l’entrepreneur ne se voit pas obligé de rembourser les actionnaires.

Les aides publiques

Dans le cas où les établissements de crédit refusent d’octroyer un prêt pour la création de votre entreprise, il existe un dispositif de financement mis en place par l’État. L’avantage de cette alternative réside dans le fait que, la somme empruntée est à rembourser sans intérêts. Dans certaines situations, il arrive même que les pouvoirs publics ne réclament aucun remboursement. Pour en bénéficier, l’auto-entrepreneur doit avoir un dossier solide, et savoir défendre ses idées. Des formations sont disponibles pour lui porter assistance dans ses démarches, et pour l’aider à se familiariser avec la culture entrepreneuriale. Par ailleurs, comme disent la plupart des professionnels, il est toujours mieux d’être son propre patron. Ces différentes formations ont pour principal objectif, d’aider l’auto-entrepreneur à devenir autonome le plus rapidement possible.

Quelle est l’aide des banques pour la création d’une entreprise ?
Ouvrir un compte pour son entreprise est-il obligatoire ?